L’église d’Irigny (environ 8500 habitants) menacée d’être vendue pour un projet privé par le diocèse de Lyon

Décidément, cela ne s’arrange pas pour le patrimoine religieux en France. L’église d’Irigny, petite ville située à 16 km au sud de Lyon, qui appartient au diocèse de Lyon, et non à la mairie, car elle a été construite après 1905, est menacée d’être « désacralisée » par le diocèse, en vue d’être vendue pour un projet privé.
Le clocher de l’église est très beau, même si ce n’est pas le cas du reste de l’église, construite dans un style architectural moderne après 1945.
La raison invoquée par le diocèse est que celle-ci est trop peu utilisée. La faute à qui, sinon au concile Vatican II, qui n’a pas voulu rappeler le dogme dans sa totalité et a refusé de condamner les erreurs, notamment celles du communisme, du socialisme et du libéralisme?
A noter que ce projet de vente embarrasse aussi la mairie, car celle-ci loue le sous-sol de cette église pour servir de crèche municipale. La vente de l’église obligerait la mairie à construire un nouveau pôle petite enfance d’un coût estimé d’1,5 millions d’euros, ce qui serait, selon le maire, « très difficile au vu des actuelles restrictions budgétaires ». Tandis que la location du sous-sol de l’église Saint-Pie X coûte bien sûr beaucoup moins cher à la ville.
Ainsi, non seulement l’Eglise moderniste est un danger pour le patrimoine religieux, elle l’est également pour la modération des dépenses municipales.
Nous pouvons donner un conseil au diocèse de Lyon: la louer ou la vendre aux catholiques fidèles à la Tradition Catholique, qui n’auraient aucun problème pour l’utiliser davantage.
Prions le Pape Saint-Pie X, qui a régné de 1903 à 1914 et qui a tant combattu le modernisme soi-disant « catholique », de restaurer l’enseignement de la vraie religion catholique dans toute la France et dans le monde entier.
G. Paume

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !