L’islamisation En Marche: Au Havre, ville du Premier ministre, un presbytère est transformé en école coranique salafiste

Edouard Philippe, bien qu’appartenant au parti Les Républicains (ex-UMP),  est bien sur la même ligne qu’Emmanuel Macron en ce qui concerne l’islamisation de la France. Ceux qui dimanche s’apprêtent à voter Les Républicains en espérant élire une opposition à l’Assemblée se mettent le doigt dans l’œil. Seul le Front national offre une véritable opposition au Système immigrationniste en dépit des gesticulations circonstancielles d’Emmanuel Macron et de sa Task force rebaptisée en Centre national de contre-terrorisme. Rien que de la gesticulation pour celui qui est allé féliciter Angela Merkel d’avoir appelé les musulmans à déferler sur l’Union européenne. Le terrorisme continuera de prospérer tant que les frontières seront ouvertes aux clandestins, et ce n’est pas Emmanuel Macron qui les fermera, lui qui au contraire veut créer un office franco-algérien de la Jeunesse,  « pour favoriser la mobilité entre les deux rives de la Méditerranée »…

C’est Valeurs Actuelles qui révèle le pot-aux-roses:

« Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir à la rentrée l’école Maurice-Bucaille, première école confessionnelle musulmane de Normandie.

À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam ».

Lire également:

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !