Après le passe sanitaire et le passe vaccinal, le passe kWh ?

Le magazine Marianne a donné la parole au sociologue Alain Caillé qui prône l’instauration d’un passe supplémentaire, le passe kWh !

Face à la catastrophe climatique qui s’annonce, il faut commencer à imaginer des formes de rationnement énergétique. Par exemple avec un passe kWh. Chaque individu disposerait d’un quota de kWh ou de CO₂. Son compte serait débité à l’occasion de chaque dépense d’énergie. Ceux qui dépasseraient le plafond autorisé rachèteraient des droits à consommer à ceux qui n’ont pas utilisé le quantum qui leur a été alloué. Comme les plus riches sont ceux qui occasionnent le plus grand danger de dérèglement climatique, il est normal qu’ils paient plus qu’aujourd’hui s’ils veulent continuer. S’ils ne sont pas convaincus du bien-fondé de la mesure, leurs enfants sauront les faire changer d’avis.

Sous couvert cette fois d’écologisme, c’est encore un discours totalitaire fondé sur la peur – ici la peur de la catastrophe climatique – qui cherche à trouver légitimation parmi la population. Tout cela correspond fidèlement et précisément au projet de Great Reset promu par Klaus Schwab et le Forum économique mondial de Davos. L’alliance totalitaire du communisme 2.0 et de l’ultra-capitalisme cosmopolite.

L’article Après le passe sanitaire et le passe vaccinal, le passe kWh ? est apparu en premier sur medias-presse.info.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email