Eglises profanées et vandalisés : les « cas isolés » se multiplient

Ignace – Délinquance en baisse, selon Cazeneuve

Le diocèse de Saint-Denis peut bien affirmer que la destruction de trois statues à coups de barres de fer dans la Basilique Saint-Denis est un « acte isolé« , force est de constater que les destructions volontaires de statues et autres profanations d’église, généralement à motif crapuleux et en plein jour, se multiplient.

Ce 8 janvier, à Saint-Pierre le Vieux de Strasbourg (Alsace), la statue de la Vierge a été retrouvée détruite, brisée à côté de son socle. Le curé explique qu’elle avait déjà subi un vandalisme il y a quelques mois, que la paroisse avait préféré ne pas rendre public.

Le 7 janvier dernier à Vitry-sur-Seine (Val de Marne), deux hommes sont entrés dans l’église Saint-Germain, ouverte tous les matins, et ont défoncé le tabernacle avant de voler le ciboire, sous les yeux du curé de permanence.

Dans la nuit du 1er au 2 janvier, la porte latérale de l’église de Genouilly, dans le Cher, a été forcée au pied de biche, puis ce fut le tour du tabernacle. Le ciboire et les hosties consacrées qu’il contenait ont été volés.

Le 1er janvier, deux hommes sont entrés dans l’église saint-Porchaire, dans la ville haute de Poitiers (86), ouverte tous les jours et ont brisé une statue du Sacré-Coeur située dans une chapelle latérale.

La nuit de la Saint-Sylvestre, le presbytère de Creutzwald, au nord-est de la Moselle, a été saccagé et les voleurs ont aussi vidé l’ange quêteur de la crèche, en lui arrachant la tête et une aile.

Toujours pendant la nuit de la saint Sylvestre, la crèche lumineuse en ferraille et guirlandes lumineuses, pourtant perchée à plusieurs mètres de haut sur l’église des Artigues de Lussac, entre Coutras et Libourne, a été arrachée et saccagée.

L’article Eglises profanées et vandalisés : les « cas isolés » se multiplient est apparu en premier sur medias-presse.info.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email