Eloge de la naissance de Rome, claque magistrale à la cancel culture

« Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome

Et rien de Rome en Rome n’aperçois,

Ces vieux palais, ces vieux arcs que tu vois,

Et ces vieux murs, c’est ce que Rome on nomme.

 

Vois quel orgueil, quelle ruine : et comme

Celle qui mit le monde sous ses lois,

Pour dompter tout, se dompta quelquefois,

Et devint proie au temps, qui tout consomme.

 

Rome de Rome est le seul monument,

Et Rome Rome a vaincu seulement.

Le Tibre seul, qui vers la mer s’enfuit,

 

Reste de Rome. O mondaine inconstance !

Ce qui est ferme, est par le temps détruit,

Et ce qui fuit, au temps fait résistance. »

Joachim DU BELLAY (1522 – 1560)

Tandis que les décontructivistes à la mode, blancs ayant la haine de soi, ou colorés ayant la haine du  blanc, vendent leur idéologie nihiliste, la cancel culture des ignorants, des envieux et des impuissants, sur les campus universitaires, ou à la télé américaine, tel l’ignare Macron qui sévit en France, le ministère de la Culture italienne, bien inspiré, a publié une superbe vidéo à la gloire de la naissance de Rome, fondée le 21 avril 753 av. J. C.  Le génie romain dans toute sa splendeur !

« Qui l’a vue a tout vu. »

Goethe, poète allemand (1749-1832).

Francesca de Villasmundo

 

 

L’article Eloge de la naissance de Rome, claque magistrale à la cancel culture est apparu en premier sur medias-presse.info.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email