Etats-Unis – Le Dr McCullough affirme que les décès liés à la vaccination anti-Covid sont dix fois plus élevés que ce qui nous est dit officiellement

Etats-Unis – Dans une interview avec l’avocat international allemand Reiner Fuellmich, le Dr Peter McCullough explique ce qu’il a appelé “le bioterrorisme propagé par injection“, exprimant sa préoccupation que les vaccins expérimentaux actuels contre le COVID-19 puissent stériliser les jeunes, favoriser le cancer, et aurait probablement déjà causé 50 000 à 70 000 décès aux États-Unis.

Au cours de l’interview explosive enregistrée le 11 juin, le Docteur McCullough, cardiologue, professeur de médecine et rédacteur en chef de deux grandes revues médicales, a commencé son analyse en affirmant : « Je crois que nous sommes sous l’application d’une forme de bioterrorisme qui est dans le monde entier, [et] cela semble avoir été planifié depuis de nombreuses années ».

Il pense que ce bioterrorisme s’est déroulé en deux étapes, dont la “phase I” consistait en un “virus respiratoire qui s’est propagé à travers le monde et a touché relativement peu de personnes, environ un pour cent de nombreuses populations, mais a généré une grande peur“.

Cette peur a permis à plusieurs niveaux la mise en place de politiques gouvernementales de restrictions sanitaires, notamment des fermetures, des obligations de porter le  masque et des tests de masse. « Chaque chose qui a été faite dans la réponse de santé publique à la pandémie a aggravé la situation », a-t-il déclaré.

Malgré ses qualifications éminentes, YouTube a supprimé une présentation qu’il a donnée sur sa plate-forme, tandis que d’autres médias ont activement supprimé pratiquement toutes les informations concernant le traitement précoce des patients.

Donc, ce que nous avions découvert, c’est que la suppression du traitement précoce était étroitement liée au développement d’un vaccin“, a expliqué McCullough. “Et l’ensemble du programme de bioterrorisme Phase I … visait vraiment à maintenir la population dans la peur et l’isolement, et à la préparer à accepter le vaccin qui semble être la phase II d’une opération de bioterrorisme.”

Etats-Unis – Le Dr McCullough affirme que les décès liés à la vaccination anti-Covid sont dix fois plus élevés que ce qui nous est dit officiellement

Ce médecin insiste : « ils veulent une aiguille dans chaque bras pour injecter de l’ARN messager. ou de l’ADN adénoviral dans chaque être humain.

En ce qui concerne la fin des campagnes expérimentales de vaccination contre le COVID-19 contre les enfants, a-t-il expliqué, « nous avons aujourd’hui 800 cas de jeunes développant une myocardite, ou une inflammation du cœur. Et parce que je suis cardiologue, j’ai une position d’autorité clinique ici, et je vais penser que parce qu’il n’y a aucun avantage clinique chez les jeunes, pour obtenir le vaccin, que même un cas est de trop

Selon le Dr McCullough, le nombre de décès liés à la vaccination anti-Covid est dix fois plus élevé que les chiffres officiels. « Nous savions grâce aux données de Harvard en 2016 que le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) ne rapporte qu’environ 10 % de ce qui se passe réellement. Nous avons donc dû obtenir une autre source de données. Et, nous avons à l’intérieur des gens. Nous avons maintenant un lanceur d’alerte au sein du CMS, et nous avons deux lanceurs d’alerte au sein du CDC. (…) Nous pensons que nous avons 50 000 morts américains. 50 000 . Donc, nous avons en fait plus de décès dus au vaccin par jour, que par la maladie virale, de loin. »

Les données les plus récentes du système VAERS du CDC publiées vendredi dernier révèlent des rapports de 411 931 événements indésirables au total  aux États-Unis à la suite d’injections de vaccins expérimentaux de thérapie génique COVID-19, dont  6 985 décès  et  34 065 blessures graves,  entre le 14 décembre 2020 et 25 juin 2021.

L’article Etats-Unis – Le Dr McCullough affirme que les décès liés à la vaccination anti-Covid sont dix fois plus élevés que ce qui nous est dit officiellement est apparu en premier sur medias-presse.info.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email