Il y a 42 ans, la prise de Saint-Nicolas-du-Chardonnet

Il y a aujourd’hui 42 années, le dimanche 27 février 1977, trois prêtres français ont eu une idée de génie : occuper une église parisienne devenue célèbre: Saint-Nicolas-du-Chardonnet.

L’idée des abbés Louis Coache, Vincent Serralda et Mgr François Ducaud-Bourget était simple : mettre une annonce dans L’Aurore annonçant la célébration d’une Grand’ Messe Traditionnelle à la Mutualité dans le Ve arrondissement. Ce que les fidèles ne savaient pas en y venant, c’était qu’ils seraient dirigés directement vers l’église voisine, Saint-Nicolas-du-Chardonnet, se trouvant à seulement 10m de là…

C’est ainsi que s’est accompli un miracle. Non-seulement les fidèles ont occupé cette église mais ils l’ont gardée jusqu’à ce jour !

Cela fait donc 42 ans que la Paroisse Saint-Nicolas-du-Chardonnet a été rendue au Culte Catholique Traditionnel.

Rappelé à Dieu en 1984, Mgr François Ducaud-Bourget s’était donné comme successeur le célèbre Abbé Philippe Laguérie. C’est lui qui, durant 14 années comme Curé de Saint-Nicolas, fera de cette petite église une immense Paroisse et n’hésitera pas, avec son sourire désarmant, à aller défendre l’honneur de la Tradition et de Saint-Nicolas sur les plateaux de radio et de télévision.

Malgré toutes les décisions d’injustice qui les ont frappés, jamais les Traditionnalistes n’ont été expulsés et Saint-Nicolas-du-Chardonnet demeure, selon les propres mots de Mgr Lefebvre « Le phare de la Tradition dans le Monde ».

Cette église est devenue aussi un grand lieu de retrouvailles pour la grande famille de la Droite Nationale. Beaucoup de nos regrettés camarades de combat y ont été enterrés. Marine Le Pen y a fait baptiser ses trois enfants. Jean-Marie Le Pen s’y rend régulièrement pour y faire dire des Messes pour ses amis défunts…

Saint Nicolas est un emblème de résistance et de courage. Dans cette grande Cité parisienne, cette Paroisse est semblable au petit village gaulois d’Astérix qui « résiste encore et toujours à l’envahisseur romain »

Très bon et joyeux anniversaire à Saint-Nicolas-du-Chardonnet donc, et à tous ses paroissiens. Que Saint Nicolas poursuive son bon combat pour l’unique Gloire du Bon Dieu et le salut des âmes.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email