Le président croate déclare à la télévision que ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ne constituent pas une menace et qu’il faut tourner la page

Croatie – Au cours d’un entretien à la presse diffusé par la chaîne d’information croate N1 Hrvatska et relayé par Total-Croatia-News, le président croate Zoran Milanović (social-démocrate) a évoqué la question du chantage à la vaccination anti-Covid.

« Je m’en moque. Nous sommes suffisamment vaccinés », a-t-il répondu à une journaliste qui le questionnait sur le taux de vaccination en Croatie de 50%, beaucoup plus faible que la moyenne européenne. « Nous n’irons pas au-delà de 50%. Qu’ils nous clôturent avec du fil de fer. Ils ne le feront pas.[…] Nous devons savoir quel est le but de cette frénésie. […] Ce qui compte maintenant, c’est l’ajustement et la reprise d’une vie normale. »

« Je commence mes journées avec CNN et ces quelques chaînes. Et je me demande si je suis normal ou s’ils sont fous ? Ils répandent la panique. Ils le font depuis le début. [Et] ils ne sont pas les seuls. […] il n’y a tout simplement pas de sécurité absolue. Il n’y a pas de vie sans risque, sans la possibilité de tomber malade. Les gens tombent malade à cause de milliers d’autres choses plus graves. Et pendant ce temps, ça fait un an et demi qu’on parle du Covid. »

Et le président Milanović de conclure : « Si quelqu’un ne veut pas se faire vacciner, il ne constitue pas une menace pour moi. Cela doit être compris et nous devons recommencer à vivre normalement car nous ne pourrons pas éradiquer ce virus ».

L’article Le président croate déclare à la télévision que ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ne constituent pas une menace et qu’il faut tourner la page est apparu en premier sur medias-presse.info.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email