L’Église de Suède déclare Greta Thunberg « successeur du Christ »

L’hérésie dans ses ultimes développements : l’Église protestante de Suède, aux racines luthériennes, a déclaré l’activiste du climat Greta Thunberg « successeur du Christ » pour notre temps en raison de sa « défense de l’environnement ».

L’Église de Suède a annoncé sur Twitter que Thunberg et son discours étaient l’image de nos jours la plus ressemblante du Christ.

En ce jour 4 octobre où l’Église catholique fête Saint François d’Assise, qui a porté sur son corps les stigmates du Christ, le véritable imitateur dans sa chair des souffrances de Jésus le Rédempteur, cette déclaration témoigne de l’abyssal fossé qui sépare les protestants de la vraie doctrine divine catholique.

Et c’est pourtant avec de tels hérétiques, qui ne gardent plus une claire notion de qui est véritablement le Christ Jésus, le Fils de Dieu fait homme, qui en font un agitateur pseudo-humaniste qui aurait approuvé toutes les causes de la bien-pensance post-moderne, que l’Église conciliaire dialogue, prie, s’ébaudit, donne la main, chemine, pour bâtir un messianique « meilleur des mondes » terrestre où l’individu, sans patrie sans religion sans culture sans sexe parce que inter-religieux, inter-ethnique, inter-culturel, inter-tout, sera roi !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email