Mardi 31 décembre 2019 – Dans l’Octave de Noël – Saint Sylvestre – Pape et Confesseur

Sanctoral

Saint Sylvestre – Pape et Confesseur

L’Église reproduit dans sa liturgie toutes les phases de l’existence de son divin Fondateur. A peine né, l’Enfant-Dieu est persécuté par Hérode; l’Église, encore au berceau, envoie au ciel son premier martyr dans la personne du diacre Etienne, et ses 25 premiers Papes meurent presque tous martyrs. Revenu de l’Egypte, Jésus grandit en âge et en sagesse à Nazareth, où il passe des années paisibles; sous le pontificat de Silvestre 1er (314-335), l’Église, un an après l’édit de Constantin qui mettait fin à trois siècles de persécution, commence à jouir de la liberté qui est son grand bien. Elle sort de sa clandestinité et se répand dans l’empire romain. Saint Silvestre fut l’ami de l’empereur Constantin. et le concile œcuménique de Nicée, présidé par les légats de Silvestre Ier (325), établit victorieusement contre Arius la doctrine de la divinité du Sauveur. A la demande des Pères, Silvestre confirma encore ce Concile dans un Synode tenu à Rome, où Arius fut de nouveau condamné. Saint Silvestre mourut en 335 et fut enterré au cimetière de Priscille, sur la voie Salaria, dans une basilique que lui-même y avait fait construire. Il est l’un des premiers saints non martyrs qui fut l’objet d’un culte.

Martyrologe

A Rome, l’anniversaire de saint Silvestre Ier, pape et confesseur. Il baptisa l’empereur Constantin le Grand, confirma les décrets du concile de Nicée, et accomplit très saintement beaucoup d’autres œuvres, après lesquelles il reposa en paix.

De plus à Rome, sur la voie Salaria, dans le cimetière de Priscille, les saintes Donate, Pauline, Rustique, Nominande, Sérotine, Hilarie, et leurs compagnes martyres.

A Sens, les bienheureux Sabinien évêque, et Potentien. Envoyés dans cette ville par le pontife romain pour y prêcher l’évangile, ils honorèrent cette métropole par le témoignage de leur foi et de leur sang versé.

A Catane, en Sicile, la passion des saints Étienne, Pontien, Attale, Fabien, Corneille, Sexte, Flore, Quintien, Minervin et Simplicien.

A Sens, sainte Colombe, vierge et martyre, qui triompha du supplice du feu et fut mise à mort par le glaive, durant la persécution de l’empereur Aurélien.

Le même jour, saint Zotique, prêtre romain. étant allé à Constantinople, il se chargea d’y nourrir les orphelins.

A Ravenne, saint Barbatien, prêtre et confesseur.

Au village de La Louvesc, diocèse de Vienne en Dauphiné (auj. de Viviers), la mise au tombeau de saint Jean-François Régis, prêtre de la Compagnie de Jésus, et confesseur: homme d’une charité et d’une patience admirables pour procurer le salut des âmes. Il a été canonisé par le pape Clément XII.

A Ressiare (auj. Akcâr, en Bulgarie), saint Hermès exorciste.

A Paris, sainte Catherine Labouré, vierge, de la Société des Filles de la Charité, à qui fut donnée par l’Immaculée Mère de Dieu la singulière manifestation de la médaille miraculeuse. Elle se signala par ses vertus et ses miracles et le pape Pie XII l’a placée au nombre des saintes Vierges.

Le même jour, sainte Mélanie la Jeune: avec son époux Pinien, elle quitta la ville de Rome et s’en alla à Jérusalem; elle y vécut dans les observances de la vie religieuse avec des femmes consacrées à Dieu, tandis que Pinien pratiquait la même vie parmi les moines: tous deux firent une sainte mort.

Cet article vous a plu ? Medias-Presse-Info est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Print Friendly, PDF & Email